Benjamin Darbelet

darbelet

Benjamin Darbelet

Juste avant les Jeux Olympique de Pékin.

« J’ai travaillé avec Magali Baton en 2008, juste avant les Jeux Olympique de Pékin.

C’était une période difficile durant laquelle je me prenais la tête, car les phases de sélections pour les Jeux avaient été compliquées.
Je me sentais bien avant la compétition, bien à l’échauffement, et puis, juste avant mes premiers matchs, je pensais à trop de trucs, ça partait dans tous les sens dans ma tête.
Résultat, pendant les matchs, j’étais bloqué, je n’arrivais plus à attaquer, plus à produire mon judo.
Ce que j’ai apprécié chez Magali, c’est d’abord qu’elle est « du métier ». Elle connaît le haut niveau, car elle l’a vécu elle-même.
Et puis surtout, ça a été un travail court, ciblé sur une difficulté précise (J’étais allé voir une psychologue avant, mais ce n’était vraiment pas dans ce type de travail que je voulais me lancer: ça ne m’avait pas du tout parlé)
Là, je n’ai pas eu besoin de la voir longtemps; nous avons trouvé rapidement les réglages à effectuer, et j’ai réussi à les appliquer très simplement.
Ca a donc été une expérience positive pour moi. »

.

MENU